Cette vidéo n’a aucun lien avec les Béninois

124

Une vidéo amateur montre des hommes en treillis, frappant à coup de bâtons des individus à terre. Dans le partage des vidéos, le commentaire fait croire à des Béninois comme victimes. Et pourtant, c’est faux.

« Faites beaucoup attention à la traversée de la frontière Bénin- Nigeria en ces temps-ci, surtout les par les voies intermédiaires ou de brousse 🏮🏮🏮🏮🏮….. Le pays voisin a renforcé sa sécurité par une unité de contrôle très très violent ☠👽👹👺💀☠👽👹👺. De grâce si on vous propose une voie de contours des passages normaux sans formalités ou frais. Faites demi-tour. Voyez vous-même » peut- on lire dans le commentaire qui a suivi la diffusion de la vidéo sur les réseaux sociaux en l’occurrence WhatsApp.

Cette vidéo est totalement sortie de contexte parce-que le Bénin n’a aucun lien avec la vidéo en question.

Dans des groupes WhatsApp, la vidéo fait le tour chacun l’accompagnant avec un sonore faisant croire que c’est les Béninois qui sont les victimes, d’autres supputent sur des Togolais.

La première publication visible de la vidéo remonte au 26 mars 2019 au moins.

Mais, la frontière Nigeria-Bénin n’a été fermée que le 20 août 2019 soit, 6 mois plus tard. Aucun rapport avec le Bénin donc.

Mais cette même vidéo depuis mars 2019, a été repartagée à plusieurs reprises indexant différents acteurs.

D’où vient réellement la vidéo ?

La vidéo comporte en elle, des indices qui aident à remonter à son origine.

Sur le tricot d’un des hommes en treillis, est écrit au dos de son tricot noir, “Special force”. L’inscription confirme que ce sont des hommes d’un pays anglophone.

Le 15 avril 2019, une vidéo postée par Les Observateurs France24 explique, sur la base des observateurs, avoir compris le dialecte d’un des hommes habillés qui explique faire partie de l’opération 777 et non Sharan Dadji.

L’Opération 777 fait référence au Nigeria. Elle est conduite par l’armée pour réprimer les activités criminelles, notamment l’insurrection de Boko Haram, le banditisme armé, les enlèvements, le militantisme et le vol de pétrole brut.

Opération 777 au Nigeria

Aussi, Sharan Dadji est le nom d’une autre opération militaire lancée en Avril 2018 au Nigeria.

https://www.army.mil.ng/category/operation-sharan-daji/

La vidéo des observateurs de France 24 précise aussi que l’inscription à l’arrière d’un des véhicules, veut dire ne français, « Le crocodile est l’expert de l’eau », un proverbe populaire au Nigéria.

Ces observateurs qui font aussi dans la vérification attestent que la vidéo est réalisée à Shinkafi, une zone de gouvernement local de l’État de Zamfara, au nord-ouest du Nigeria.

Contactée par Les Observateurs de France 24 , l’armée nigériane a confirmé aux observateurs France 24 que l’acte s’est déroulé dans le cadre de l’arrestation de présumés bandits.

Par Jacques Amen et Sylvio Combey

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.