Une image remue la toile en pleine campagne

90

Pendant la période de campagne électorale au Togo, une photo a fait grand bruit sur les réseaux sociaux. Le commentaire qui a accompagné le cliché fait croire qu’une dame qui a fait des accolades au candidat du parti présidentiel, Faure Gnassingbé, est la mère de Tikpi Atchadam. Et pourtant, c’est faux.

Pendant la période de campagne électorale au Togo, une photo a fait grand bruit sur les réseaux sociaux. Le commentaire qui a accompagné le cliché fait croire qu’une dame qui a fait des accolades au candidat du parti présidentiel, Faure Gnassingbé, est la mère de Tikpi Atchadam. Et pourtant, c’est faux.

Tout a commencé le 13 février 2020, avec Gogoligo, un artiste humoriste togolais qui a diffusé l’image sur son compte Facebook. Avec pour commentaire « LA MÈRE DE TSIKPI RECONNAIS FEG COMME PRÉSIDENT WAOOO!!!
RALLIER VOUS TRÈS VITE….

La photo, telle publiée sur le compte Facebook de l’artiste humoriste Gogoligo

La publication a induit la toile en erreur et des internautes n’ont cessé de partager la photo et son commentaire.

Certes, une femme a fait des accolades au président du parti Union pour la république (UNIR). C’était au cours d’un meeting à Sokode, ville située à environ 340 km au nord de la capitale, dont est originaire, Tikpi Atchadam, président du Parti national panafricain (PNP). Mais, la femme en question n’est aucunement la mère de l’opposant Tikpi Atchadam. La photo a été sortie de son contexte.

Togocheck a joint un membre influent du PNP qui a requis l’anonymat, pour identifier la dame à la mère  de l’opposant Atchadam. Il a expliqué que la mère de M. Atcadam est déjà décédée à l’âge de 95 ans, même bien avant les contestations politiques de 2017, dont Tikoi Atchadam a été à l’origine.

Des journalistes togolais résident à Sokodé qui ont couvert le meeting, joints par Togocheck, ont tous reconnu la femme qui n’est autre qu’une militante du parti UNIR, influente dans la ville de Sokodé.

Togocheck a réussi à obtenir le numéro de téléphone de la dame sur la photo qui a décliné répondre au nom de Amzietou Tchakondo, beaucoup plus connue à Sokodé sous le nom « Maman Eureka ».

Elle confie être allée vers le président-candidat après son témougnage sur l’impact du Fonds national de finance inclusive (FNFI) dont elle est bénéficiaire.

Madame Tchakondo milite dans plusieurs associations de femmes et dirige elle-même, la fédération des femmes transformatrices du soja des 13 cantons de la préfecture de Tchaoudjo. 

INTOX:

La femme serrant le candidat Faure Gnassingbé dans ses bras n’est pas la mère de Tikpi Atchadam …..

Publiée par TogoCheck sur Dimanche 16 février 2020


Les périodes électorales sont une période sensible de diffusion de fausses informations. Avant de partager, vérifions toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.