Fausse alerte sur l’eau de robinet au Togo

70

Un message sonore circule sur les réseaux sociaux au Togo, notamment WhatsApp, et fait croire que l’eau de robinet que distribue la Togolaise des Eaux (TdE) est contaminée. Ce n’est qu’une fausse alerte.

L’eau de la TdE n’est pas distribuée de façon brute. Elle passe par un processus de traitement méticuleux. La société explique dans sa rubrique Foire aux Questions (FAQ) le procédé.

A la TdE l’eau est traitée suivant les normes de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Lorsqu’il s’agit de l’eau de surface, elle est habituellement stockée dans un réservoir ou une retenue pendant plusieurs jours, afin d’améliorer la clarté et le goût en permettant à plus d’oxygène de l’air de s’y dissoudre et en permettant aux matières en suspension de se déposer. Puis l’eau est envoyée dans une usine de purification par des canalisations, où elle suit un processus de traitement. Pour les eaux souterraines, après pompage et extraction, l’eau est immédiatement envoyée à l’usine à travers les canalisations.

A l’usine en général, l’eau s’écoule d’abord à travers des filtres à sable et parfois à travers du charbon actif, avant qu’elle ne soit désinfectée. La désinfection peut être faite par des bactéries ou en ajoutant des substances pour éliminer les contaminants de l’eau. Le nombre d’étapes de purification qui sont faites dépend de la qualité de l’eau à l’entrée de l’usine de traitement. Dans les régions où il y a des sources très pures d’eaux souterraines peu de traitement est nécessaire.

Cliquez pour agrandir

Contacté par Togocheck, le laboratoire à la direction production / exploitation de l’eau de la TDE a démenti cette information. Les premiers responsables de ce département expliquent que l’eau subit un traitement au chlore qui permet de détruire les micro-organismes qui peuvent transmettre des maladies.

“Un accent particulier est mis sur le taux du chlore qui garantit la potabilité de l’eau depuis le centre de production jusqu’au robinet du consommateur. Le chlore qui est un désinfectant à effet rémanent, maintient les caractéristiques bactéricides durant le cheminement de l’eau”, rassure la TdE à Togocheck.

Ces informations de la TDE sont confirmées par Dr Fructueux AMAH – TCHOUTCHOUI, médecin de santé publique togolais résidant en France, joint par Togocheck.

Il affirme que même si le milieu humide est favorable à la propagation du virus de COVID-19, il n’est pas possible que ce virus quelque soit sa charge virale résiste au traitement de l’eau en amont tout comme en aval.

Le même message audio qui appelle à bouillir l’eau de la TdE avant consommation est aussi partagée au Cameroun indexant CamerWater, la société de distribution d’eau au Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.