Les gels hydroalcooliques ne favorisent pas le cancer

100

Une information relayée sur les réseaux sociaux fait croire que les gels hydroalcooliques favorisent le cancer. Aucune étude scientifique ne l’a prouvé.

Le rapport entre les gels hydroalcooliques et le cancer n’est pas encore établi.

Bien avant Togocheck, AFP Factuel a aussi rejeté cette thèse.

“Aucun risque cancérogène, reprotoxique ou neurotoxique, par voie cutanée ou inhalée, n’a été identifié suite à l’exposition à l’éthanol contenu dans les produits hydro-alcooliques”, a écrit AFP Factuel, citant l’Agence française de Sécurité du Médicament et des produits de Santé (ANSM).

Les gels hydroalcooliques sont donc sans danger pour la santé. En l’absence du savon et de l’eau, leur utilisation est appropriée. Le gouvernement togolais l’a indiqué dans la pléthore de mesures prises pour la riposte de la Covid-19.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande son utilisation comme une des mesures de précaution contre le nouveau coronavirus.

L’efficacité des gels hydroalcooliques a été mesurée sur des bactéries comme les staphylocoques, les listeria ou salmonelles, les virus (à l’origine de la grippe, SRAS et ou encore le covid-19), les candidoses et l’aspergillose.

Les spécialistes de la santé recommandent d’acheter les gels hydro-alcooliques produits par des structures reconnues. Ce qui, précisent-ils, garantit qu’il s’agit bien d’un produit médical respectant les normes en matière d’effet bactéricide, fongicide et d’ efficacité vis-à-vis des virus, et aussi testés selon les normes en vigueur.

La concentration optimale en alcool d’un gel désinfectant est comprise entre 60 et 70% ou entre 520 et 630 mg/g.

En clair, les gels hydroalcooliques ne provoquent pas le cancer comme le prétend la publication. – Ne partagez pas tout. Faites toujours vérifier vos information, dans le doute contacter Togocheck.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.