Togo: une vaccination contre la polio mal interprétée

90

Au Togo, une visite du corps médical dans un quartier pour une vaccination contre la polio a été mal interprétée. Les populations ont plutôt évoqué une tentative de vaccination à la Covid-19. Des messages sonores ont été faits et partagés sur les réseaux sociaux, à cet effet, croyant alerter.

La scène s’est produite dans la canton de Baguida. Contactée par Togocheck, l’équipe de vaccination qui a fait le déplacement a donné des explications.

Selon les explications du Dr LANDOH Dadja Essoya, point focal du Programme élargi de vaccination à l’OMS, c’était une équipe de vaccination du ministère togolais de la santé, appuyée par celle de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Il précise que la visite s’est effectuée le lundi 27 avril 2020 avec pour objectif de voir l’état d’un cas de paralysie signalé, de faire une historique de la maladie, de vérifier le carnet vaccinal des enfants et prospecter d’autres enfants dans les encablures, voir s’ils présenteraient les symptômes de polio aussi. Ceci, dit-il, est parti du constat selon lequel, des cas suspects de poliomyélite ont été notés dans la région maritime et des communes du Golfe.

“Nous avions fait des prélèvements que nous avons envoyés au laboratoire au Ghana. Les résultats ont confirmé que les tests de polio sur les enfants sont positifs. L’enfant de Kpogan, dans le canton de Baguida, est âgé de 2 ans 10 mois et a fait une paralysie asymétrique”, a-t-il expliqué.

Selon des autorités locales contactées par Togocheck, c’est la polémique autour du vaccin du Covid19 qui a induit beaucoup de personnes en erreur. Elles regrettent que les médecins n’aient pu prendre les selles que d’une dizaine d’enfants, âgés de 3 mois à 5 ans.

Le Togo et la poliomyélite

Le Togo a lancé, de concert avec le Ghana, une campagne de vaccination à la polio, en septembre 2019. Et la même campagne synchronisée a été organisée avec le Bénin en Octobre 2019. Le 15 octobre 2019 un cas de poliovirus dérivé de souche vaccinale (PVDV) de type 2 a été détecté dans le district Est-Mono dans la région des Plateaux. Cela avait mis le pays en épidémie de poliovirus de souche vaccinale.

Une autre campagne de vaccination a été orgnisée au premier trimestre 2020 au Togo. Cela a fait détecter des cas suspects dont les analyses ont été envoyés au Ghana. Selon les autorités sanitaires, cela a fait confirmer, outre le cas de polio à Kpogan dans le canton de Baguida, d’autres cas de polio sont également confirmés positifs à Adakpamé, à Agbalépédo, à Agoenyivé 1 et à Agonyivé2.

Le Togo est aussi touché par la pandémie du nouveau Coronavirus mais, il est nécessaire de ne pas confondre les activités régulières de vaccination des enfants aux tests de Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.