Faux! l’utilisation prolongée de masque n’entraine pas un manque d’oxygène

531

Des publications sur les réseaux sociaux font croire que le port prolongé du masque cause l’hypoxie, c’est-à-dire un manque d’oxygène. C’est faux.

L’origine de la polémique

«L’utilisation prolongée du masque produit de l’hypoxie […] Respirer encore et encore l’air exhalé devient du dioxyde de carbone, c’est pourquoi nous sentons étourdissements. Cela intoxique l’utilisateur et bien plus encore lorsqu’il doit être mobilisé, réaliser des actions de déplacement. Ça provoque le malaise, la perte de réflexes et de pensée consciente. Ça génère une grande fatigue. En outre, le manque d’oxygène produit une décomposition du glucose et la montée dangereuse de l’acide lactique», peut-on lire sur Facebook ou Twitter.

Le texte est signé par un certain Dr Dennis A Castro B, qui ne détaille pas vraiment son identité.

L’homme recommande même d’enlever leurs masques toutes les 10 minutes pour respirer de l’air frais. Et pourtant, les médecins déconseillent fortement de toucher ou manipuler le masque une fois portée, pour éviter toute contamination.

Les propos de Dr Dennis A Castro B sont non seulement fausses mais aussi dangereuses pendant cette période de pandémie du coronavirus.

L’avis de spécialiste

Contacté par TogoCheck, Dr Fructueux AMAH TCHOUTCHOUI, médecin de santé publique soutient qu’un masque de bonne qualité ne peut pas entraîner un manque d’oxygène après une utilisation prolongée mais peut par contre devenir inefficace.

Selon ses explications, un masque non respirant qui est porté longtemps peut entraîner une asphyxie. Mais il précise qu’il est peu probable qu’on puisse laisser un masque à son visage alors qu’on n’arrive pas à bien respirer jusqu’à déboucher sur une hypoxie.

Ce médecin de santé publique déconseille toutefois, le port de masque non respirant car prévient-il, cela peut entraîner une diminution de l’oxygène et causer une augmentation du dioxyde de carbone à expirer.

Le port prolongé de masque pourrait entraîner une sensation de gêne ou d’inconfort mais affirmer sans aucune preuve scientifique qu’il peut causer l’hypoxie est rejeté par des professionnels de santé. Avant le nouveau coronavirus, le personnel de santé a toujours utilisé des masques mais, aucun cas d’hypoxie n’a été signalé.

Ne partagez pas systématiquement les informations qui vous parviennent. Vérifiez toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.