Togo: un réaménagement des horaires du couvre-feu mal interprété

451

Le gouvernement togolais a annoncé le 9 mai 2020, un réaménagement des horaires du couvre-feu. Pour certains Togolais, c’est un signe que la Covid-19 “est maitrisée”. Or, c’est une mauvaise interprétation.

Le communiqué du gouvernement

Dans le souci de mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires susceptibles d’éviter la propagation de la pandémie du coronavirus (COVID-19) dans notre pays, le Président de la République, dans le cadre de la mise en œuvre de l’état d’urgence sanitaire décrété le 1er avril, a mis en place et ce, à compter du 02 avril 2020, un couvre-feu de 20 heures à 06 heures du matin appliqué dans le Grand Lomé.

Sur la base des résultats de l’étude épidémiologique réalisée dans le Grand Lomé du 23 avril au 08 mai 2020 par le Conseil scientifique, étude qui a consisté́ en un dépistage systématique des populations les plus exposées à la maladie, il ressort une stabilisation de la propagation de l’épidémie dans le Grand Lomé.

Par conséquent, le Gouvernement décide d’une part, qu’à compter du dimanche 10 mai le couvre-feu débutera désormais à 21 heures et prendra fin à 05 heures du matin et d’autre part, que les horaires de travail tiendront entre 08 heures et 16 heures à compter du lundi 11 mai.

Le Gouvernement saisit l’occasion pour rappeler à toute la population l’impérieuse nécessité de continuer par respecter toutes les mesures barrières et celles des autres dispositions visant à endiguer la pandémie dans notre pays.

Lomé, le 09 mai 2020

Le Gouvernement

Interprétations de la masse

Dans la masse et sur les réseaux sociaux, WhatsApp en l’occurrence, des messages ont été partagés faisant croire que la décision du gouvernement est motivée par le fait la Covid-19 est vaincue au Togo.

Des chiffres qui parlent

Si à la date du 9 mai 2020, le Togo dénombrait 153 cas confirmés de COVID-19 dont 87 guéris et 10 décédés et 57 actifs, le nombre a sensiblement évolué. Sur le site d’information officiel du gouvernement sur le Covid-19, à la date du 15 mai 2020, le nombre de cas confirmés est passé à 263 dont 156 actifs et 96 cas guéris. Le nombre de décès a grimpé à 11.

Cette évolution des chiffres montre aussi que la pandémie n’est pas encore maitrisée.

Même avec l’allégement des horaires du couvre-feu dans le Grand-Lomé, le Gouvernement a rappelé à toute la population la nécessité de continuer à respecter toutes les mesures barrières et les autres dispositions visant à endiguer la pandémie au Togo.

Le nouveau coronavirus est réel, évitez de partager de fausses informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.