Covid-19 : La visière ne peut pas remplacer le masque de protection

15

Dans le contexte de la crise sanitaire due à la Covid-19, une rumeur répandue sur les réseaux sociaux, notamment dans les groupes WhatsApp, prétend que les visières, encore appelées écrans faciaux, peuvent être une alternative au masque de protection. Dans les rues, porter une visière à la place du masque tend à se généraliser.

Et pourtant, en termes de protection contre la Covid-19, les deux équipements ne se valent pas et la visière ne remplace aucunement le masque.

De quoi protège exactement la visière ?

La visière de protection ou écran facial est composée d’un serre-tête (ou parfois, une monture de lunette) auquel est fixé un écran transparent en polycarbonate qui couvre le visage. Très utilisé en milieu médical, il permet selon les spécialistes de la santé, de couvrir le visage et contrer toutes projections de gouttelettes de salive et d’eau dans un rayon important, jusqu’à sept mètres autour du patient.

Togocheck a contacté le Docteur Serges Michel Kodom, médecin interniste et fondateur de l’association humanitaire, Aimes Afrique. “Il est vrai que la visière couvre le visage, mais elle ne protège pas totalement contre le virus. Les particules qui sont en suspension dans l’air peuvent passer en dessous de la visière ou par les côtés”, a-t-il indiqué.

L’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) en France sur son site site internet indique que ” S’ils (les écrans faciaux) peuvent protéger les porteurs des grosses gouttelettes émises immédiatement après une toux par une personne à proximité et face à l’écran, ils ne permettent pas de protéger des particules restant en suspension. Ils n’ont pas l’efficacité des masques de protection respiratoire. Ils ne protègent pas suffisamment l’environnement du porteur contre les gouttelettes émises par ce dernier.”

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) en France, dans un ‘avis relatif à l’emploi des visières ou écrans faciaux de protection dans le contexte de l’épidémie Covid-19’, publié le 13 mai 2020, indique que ” En aucun cas, et quelles que soient sa fabrication, sa composition et sa forme, une visière ne présente une performance de filtration et ne peut remplacer un appareil de protection respiratoire.”

L’organisation mondiale de la santé (OMS), sur son site officiel, estime que dans certains cas et surtout pour des enfants dans certaines situations précises, l’écran facial pourrait être envisagé comme “une alternative au masque”, tout en précisant qu’il “n’offre pas une protection équivalente pour empêcher la transmission du virus à d’autres personnes”.

Un équipement complémentaire

Selon des chercheurs, les visières n’ont pas la capacité de filtrer les postillons ou gouttelettes émises par une personne. Une étude menée par des chercheurs américains et publiée sur le site internet du Centre national d’information sur la biotechnologie (NCBI) aux USA, indique dans ses conclusions que ” les écrans faciaux peuvent fournir un complément utile à la protection respiratoire (…). Cependant, ils ne peuvent pas être utilisés comme substitut à une protection respiratoire lorsque cela est nécessaire.”

Même recommandation pour l’INRS et le docteur Serge Michel Kodom, cités plus haut qui recommandent que la visière ne peut être portée qu’en complément du masque de protection.

In fine, les chercheurs et experts de la santé admettent que la visière ou écran facial ne constitue pas à elle seule, un moyen de protection efficace contre la Covid-19. Elle ne peut donc en aucun cas, remplacer les masques de protection qui eux, offrent une protection avérée contre les gouttelettes et les postillons infectieux, grâce à leur capacité de filtration et en couvrant le nez et la bouche.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.