Les masques de chantier n’offrent pas la protection adéquate contre la Covid-19

253

Selon des informations relayées sur les réseaux sociaux, les masques de chantier utilisés souvent par les maçons, les peintres ou d’autres artisans sont efficaces pour se protéger contre le virus de la Covid-19.

Une image relayée sur Facebook et partagée plus de 4000 fois, invite à faire une comparaison entre différents masques de chantier et le masque chirurgical préconisé par les autorités sanitaires pour se protéger contre la Covid-19. Tout porte à croire d’après cette image que les masques anti poussière, anti fumée ou encore les masques utilisés par les peintres sont plus efficaces que le masque chirurgical. Mais cette information n’est pas exacte, indiquent les spécialistes contactés et les recherches effectuées par Togocheck

Le médecin généraliste togolais, Docteur Ekoue Damien Kouvahey, contacté par Togocheck, indique qu’aucune donnée scientifique ne prouve l’efficacité des masques de chantier, pour se protéger contre la Covid-19.

Pierre Parneix, médecin hygiéniste au CHU de Bordeaux, dont les propos sont rapportés par la chaine française de télévision, Cnews, indique qu’à condition qu’ils soient bien portés, seuls les masques de chantier certifiés EN149 sont suffisamment efficaces. Et explique-t-il, «Leur efficacité dépend de l’adaptation au visage de la personne qui les porte». Ces masques sont en effet peu anatomiques et s’exposent à des fuites. Les autres masques de chantier non certifiés sont à proscrire.

Le mensuel féminin Santé Magazine sur son site internet dresse une classification quasi-exhaustive des masques en fonction de leur efficacité. Et parlant des masques de chantier, il abonde dans le même sens. “Seuls les masques de chantier certifiés EN 149 sont suffisamment efficaces pour se protéger du coronavirus (il s’agit le plus souvent de masques FFP1, FFP2 ou FFP3). Mais ils peuvent exposer à des fuites, surtout pour les modèles en forme de coque (…)”, indique l’article.

Ces informations sont reprises dans une infographie réalisée par le journal français, Le Parisien, qui a été également partagée sur les réseaux sociaux.

Une étude portant sur l’efficacité des différents types de masques de protection, a été réalisée par des chercheurs aux Etats-Unis et publiée le 2 septembre 2020 dans la revue scientifique advances.sciencemag. Et même si aucune mention spéciale n’est faite dans l’étude des masques de chantier, il ressort de ces conclusions, que le masque N95 demeure le meilleur masque de protection contre la Covid-19.

Par contre, les “bandanas et autres tissus de fortune, non prévus pour un tel usage, se sont révélés inefficaces voire dangereux, car susceptibles de disperser encore plus les gouttelettes de salive dans l’air environnant, en transformant de grosses gouttes de salive en petites particules. Selon l’étude, ces dispositifs de fortune pourraient même être pires que de ne rien porter du tout !”, indique Santé Magazine, citant les conclusions de cette étude.

Mais, comme le précise l’Organisation mondiale de la santé, (OMS), le port du masque n’est pas une mesure de protection suffisante. Il doit être accompagné des autres mesures barrière notamment, le lavage régulier des mains à l’eau et au savon ou avec du gel hydro alcoolique et la distanciation physique.

Ainsi, il est erroné d’affirmer que les masques anti poussière utilisés sur les chantiers puissent être efficaces pour se protéger contre le coronavirus, Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.