Manger de l’oignon cru ne protège pas contre la Covid-19

601

Oignon, ail, piment, citron, gingembre etc., les régimes alimentaires et astuces dites “de grand-mère” qui pourraient prévenir voire guérir de la Covid-19 se multiplient sur les réseaux sociaux à travers des messages, vidéos ou des audios.

Et parlant d’oignons, selon des message relayés sur les réseaux sociaux, manger de l’oignon cru pourrait aider à se prémunir de l’infection par le nouveau coronavirus. Mais, selon les recherches effectuées et les explications obtenues par Togocheck, il s’agit d’une fausse information qui manque de preuve attestées scientifiquement dans le contexte actuel.

Covid-19 : quand un ancien “remède” refait surface

Les recettes qui encouragent la consommation d’oignons cru ne datent pas de l’ère de la Covid-19. Au Venezuela, l’oignon tiendrait à l’écart des maladies selon une croyance populaire. En Afrique, plusieurs messages partagés pendant le boom de l’épidémie d’Ebola indiquaient que, consommer de l’oignon cru pouvait aider à guérir de la maladie.

Ces recettes mettent essentiellement en avant, les propriétés antibactériennes de l’oignon, qui en feraient un remède efficace. Mais, l’information avait été réfutée par l’organisation mondiale de la santé (OMS) dans un article publié en avril 2014 sur son site internet.

Cette information a refait surface dès le début de la pandémie à Coronavirus. Et sur les réseaux sociaux, rapportent les médias, des conseils de consommation d’oignons ou d’autres légumes crus sont rapidement devenus viraux.

Ce que disent les experts

Consommer de l’oignon cru ne peut pas protéger de la Covid-19, explique le médecin généraliste togolais, Ekoue Damien Kouvahey, contacté par Togocheck via la messagerie WhatsApp. Et, même si l’oignon a des propriétés pour booster notre immunité, cela ne suffit ni à prémunir, ni guérir de la Covid-19, poursuit le docteur.

Le professeur Seni Kouanda est directeur de recherche en épidémiologie à l’Institut de recherche en sciences de la santé au Burkina Faso. Selon ses propos rapportés par le média international, Deutsche-Welle, “Les remèdes naturels n’ont pas encore fait la preuve de leur efficacité, il n’y a pas eu de tests. A l’étape actuelle, on ne peut pas dire que ces remèdes soient efficaces.”

Dans un précédent article de Togocheck, il a été indiqué que l’OMS n’a encore approuvé aucun remède traditionnel efficace dans le cadre de la pandémie actuelle. Il faut donc éviter de se ruer sur ces remèdes qui peuvent avoir des conséquences néfastes sur la santé à terme.

En clair, bien que l’oignon (tout comme l’ail) soit un aliment sain qui peut avoir des propriétés antimicrobiennes et aider le corps à combattre diverses infections, rien ne prouve, dans le cadre de la pandémie actuelle, que sa consommation aide à prévenir, guérir ou se protéger contre la Covid-19.

Le meilleur moyen de se protéger reste le respect des mesures barrières.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.