Aucune preuve que la mixture d’ananas, de citron et de gingembre soigne la Covid-19

45

Une image montrant des citrons, des ananas et du gingembre à même le sol, associée à une note vocale est largement partagée dans les groupes WhatsApp. L’auteur de la note vocale recommande de boire un mélange à base de 15 à 20 citrons verts, 2 ou 3 ananas non mûrs et de gingembre. Selon lui, ce mélange est efficace contre la Covid-19. Et pourtant, à ce jour, il n’existe aucun remède spécifique contre la Covid19. En plus les autorités sanitaires déconseillent l’automédication.

Le message et son auteur 

Le message émane d’une personne qui se nomme, selon ses dires, Segno Kodjo Vénougné de Kpalimé (ville située à 120 km au nord-ouest de la capitale Togolaise, Lomé), mais dont on ignore les compétences en médecine. Dans son message vocal en français, de 4 minutes 56 secondes, il affirme que ce traitement qui doit être « préparé comme un produit de palu » est destiné à « épargner le coronavirus ».

Message vocal circulant sur les réseaux sociaux

Image accompagnant le message vocal (ci-contre)

Togocheck à l’aide des outils de vérification, n’est pas parvenu à retrouver l’identité réelle de Segno Kodjo Vénougné. Aucun compte associé à ce nom ne figure sur les réseaux sociaux Facebook ou même Twitter. Contacté via le numéro qu’il a communiqué dans son message vocal, l’intéressé n’a pas voulu donner davantage de détails sur l’origine de cette médication contre la Covid-19. Il a confié à Togocheck qu’il ne traite plus la Covid19.

Selon nos recoupements, la mixture du citron, de l’ananas et du gingembre, bien que riche en nutriments et oligo-éléments essentiels pour le corps humain n’a pas été clairement identifiée comme pouvant soigner, voire réduire la possibilité de contracter la Covid-19. Il n’y pas non plus de preuves qu’elle puisse empêcher de développer des formes graves de la maladie. Le risque de contagion ou encore de développer les formes graves de la maladie n’est limité qu’en suivant les recommandations préconisées par les autorités sanitaires et en se vaccinant.

Gingembre, citron et ananas : quels avantages pour la santé ?          

Plusieurs vertus sont attribuées au gingembre et au citron, qu’ils soient consommés séparément ou en association.  D’après le blog de la boutique dédiée aux épices, thés et infusions, île aux épices.com, ce sont « deux aliments qui aident à lutter contre le mauvais cholestérol et stimuler la circulation sanguine. Cette association permet aussi de lutter directement contre l’artériosclérose, c’est-à-dire la perte d’élasticité des artères due à la sclérose, provoquée par le dépôt de gras sur la paroi des artères. L’association du gingembre et du citron ont également de nombreux bienfaits pour le système immunitaire. Il leur est reconnu des vertus  antiseptique, anti-inflammatoire, antibactérien, antiviral, réchauffant, etc. (1, 2)

« Un citron seul peut répondre à nos besoins en vitamine C. Mais dans cet audio, cette quantité importante de citrons qu’on demande d’écraser avec cette quantité importante d’ananas et de gingembre, je crains pour un surdosage. (…)

Docteur Koffi Ebenezer Vovolité Agbétiafa, Directeur préfectoral de la santé du Golfe.

D’après Santé journal des femmes, dans un article en date du 20 novembre 2019, « L’ananas est indiscutablement un fruit aux nombreuses vertus. Sa richesse en fibre douces (cellulose) facilite le transit intestinal et permet de lutter contre la constipation chronique. »

Polyphénols, vitamine C, bêta-carotène sont quelques-unes des nombreuses substances que contiennent l’ananas avec comme propriétés de neutraliser les radicaux libres, la prévention de certains cancers et de diverses maladies chroniques liées au vieillissement des cellules. Il contient également de nombreux minéraux (magnésium, potassium, phosphore), vitamines (C, B1, B6) et antioxydants ainsi que de la broméline, une enzyme protéolytique qui possède des propriétés anti-inflammatoires, anti thrombotiques et antiplaquettaires, précieuses pour la santé.

Il va sans dire que le gingembre, le citron et l’ananas sont des fruits et épice qui possèdent de nombreuses vertus et des nutriments pour le corps humain. Leur association ne peut donc en principe qu’être bénéfique pour la santé. Mais qu’en disent les spécialistes ?

Aucune preuve que cette mixture soigne la Covid-19 selon les spécialistes

Plusieurs fausses informations préconisant des remèdes traditionnels contre la Covid-19 ont circulé dès le début de la pandémie en 2019, dont certains ont été retrouvés et démentis par Togocheck (1,2,3,4)

(…) Aussi quand l’auteur du message recommande de préparer cette décoction comme on prépare un médicament contre le palu c’est assez vague. L’audio n’a donné aucune précision et moi je ne la conseille pas aux gens. »

Docteur Koffi Ebenezer Vovolité Agbétiafa, Directeur préfectoral de la santé du Golfe.

Déjà en 2020, l’OMS avait formulé des mises en garde contre les remèdes traditionnels qui se sont multipliés sur les réseaux sociaux et dont l’usage ne suit aucun dosage ni tests préalables. Dans un Communiqué de Presse, en date du 4 mai 2020 publié sur son site web, l’OMS « reconnaît que la médecine traditionnelle, complémentaire et alternative recèle de nombreux bienfaits ». Mais, « Même lorsque des traitements sont issus de la pratique traditionnelle et de la nature, il est primordial d’établir leur efficacité et leur innocuité grâce à des essais cliniques rigoureux. »

Togocheck a fait écouter le message sonore au Docteur Koffi Ebenezer Vovolité Agbétiafa, Directeur préfectoral de la santé du Golfe. Ce dernier explique qu’il est vrai que tous ces trois aliments, le citron, l’ananas et le gingembre ont un point commun, c’est d’être riche en vitamines C, B et à des proportions différentes en vitamine A, E, et d’autres oligo-éléments. Des vitamines qui, en général, interviennent sur le système immunitaire. »

« Un citron seul peut répondre à nos besoins en vitamine C. Mais dans cet audio, cette quantité importante de citrons qu’on demande d’écraser avec cette quantité importante d’ananas et de gingembre, je crains pour un surdosage. Aussi quand l’auteur du message recommande de préparer cette décoction comme on prépare un médicament contre le palu c’est assez vague. L’audio n’a donné aucune précision et moi je ne la conseille pas aux gens. », précise-il.      

La Société française de pharmacologie et de thérapeutique (SFPT), cité par le journal La Croix dans un article en date du 23 juillet 2021, avertit que « Depuis le début de la pandémie, de nombreuses “recettes miracles” ont été proposées comme traitement du Covid. La plupart de ces médicaments ou associations de médicaments n’ont pas fait la preuve scientifique de leur efficacité dans cette indication »  

Il faut noter que l’OMS « coordonne des efforts pour mettre au point des traitements contre la COVID-19 et continuera à communiquer de nouvelles informations à mesure qu’elles seront disponibles ». Elle déconseille de ce fait, « l’usage de tout médicament en automédication, y compris les antibiotiques, pour prévenir ou guérir la COVID-19. », peut-on lire dans la section Questions-Réponses mise à jour sur son site le 12 octobre 2020. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.