Les vaccins contre la Covid-19 ne sont pas les premiers à causer des effets secondaires.

29

Les campagnes de vaccination contre la Covid-19 se poursuivent dans le monde. Mais sur les réseaux sociaux, les vaccino-sceptiques ne manquent pas d’arguments. L’un de ces arguments est que les vaccins contre la Covid-19 sont les premiers à entraîner des effets indésirables. Une preuve, selon eux, que ces vaccins ne sont pas efficaces, ou   qu’ils ont été fabriqués dans de trop brefs délais ou encore qu’ils sont dangereux.

Pourtant, d’après les recherches de Togocheck, à l’instar d’autres médicaments, des effets secondaires allant des plus bénins aux plus graves dans certains rares cas ont toujours accompagné l’administration des vaccins.

Effets secondaires : Que comprendre du concept ?        

L’information est mise en évidence sur le site internet dédié à la vaccination au Togo. Dans sa section ‘’Foire aux questions’’, à la question « À quoi faut-il s’attendre après la vaccination contre la COVID-19 ? », il est indiqué « Il est normal d’avoir des effets secondaires mineurs au cours de la première semaine après avoir reçu le vaccin et ces symptômes sont courants lors de la prise de tout type de vaccin. »

Tous les vaccins ont des effets secondaires. Les maladies virales, sont des maladies que l’humanité côtoie depuis des années et ces maladies ont toujours été vaincues par les vaccins et ces vaccins ont toujours eu des effets secondaires.

Docteur Patrick Bagny, médecin pédiatre à Lomé

Un effet secondaire est une réaction non voulue provoquée par l’administration d’un médicament, renseigne le magazine futura-sciences. Et selon l’OMS, il est courant de ressentir quelques effets indésirables d’intensité légère à modérée après avoir reçu un vaccin. Et ce n’est pas qu’avec les vaccins contre covid-19. Ces effets sont des signes indiquant que votre organisme est en train de créer une protection. Ils sont dus au fait que votre système immunitaire demande à votre organisme de réagir de plusieurs manières : il augmente le flux sanguin afin que davantage de cellules immunitaires puissent circuler, et il élève votre température interne afin de tuer le virus.

Après la vaccination contre la Covid-19, les effets indésirables courants et d’une intensité légère à modérée sont une bonne chose : ils nous montrent que le vaccin fonctionne. Ne pas ressentir d’effets indésirables ne signifie pas que le vaccin est inefficace. Cela signifie que chacun réagit différemment, précise l’OMS.

Docteur Patrick Bagny, médecin pédiatre à Lomé explique à Togocheck que « Les effets secondaires des vaccins sont ce que nous appelons des manifestations adverses post immunisation (MAPI), c’est tout effet qui survient après une vaccination, que l’effet soit dû ou non au vaccin, très souvent ce sont des effets mineurs qui ne contre-indiquent pas la vaccination. »

Selon les propos de l’infectiologue Robert Sebbag recueilli sur le site d’informations, Doctissimo : « Tous les vaccins, avec plus ou moins d’intensité, peuvent donner des effets secondaires. C’est le cas pour la fièvre jaune, la variole aussi, qui a donné des cas d’encéphalite extrêmement graves, parfois mortels. Mais il faut prendre en considération les bénéfices, qui sont parfois merveilleux ».

Toujours selon l’infectiologue, « Aujourd’hui, avec le vaccin contre le Covid-19, on s’aperçoit que sur des centaines de milliers de personnes vaccinées, les effets secondaires graves peuvent être comptés sur les doigts de la main. Mais autant on peut accepter les effets secondaires d’un médicament, autant on a du mal à concevoir le risque d’effets secondaires par la vaccination, parce que l’on est sain ».

 Rien de nouveau avec les vaccins contre la Covid-19

A la question de savoir si les vaccins contre la Covid-19 sont les premiers à induire des effets secondaires, Docteur Patrick Bagny affirme que : « C’est archifaux ! Tous les vaccins ont des effets secondaires. Les maladies virales, sont des maladies que l’humanité côtoie depuis des années et ces maladies ont toujours été vaincues par les vaccins et ces vaccins ont toujours eu des effets secondaires. Les grandes pandémies, la rougeole, la tuberculose, la variole et autres qui tuaient ont été éradiquées par des vaccins. La vaccination c’est quelque chose de primordial. Jusque-là il n’y a pas eu un vaccin qu’on étiquette qui a eu un effet délétère à long terme ».

Professeur Antoine Pariente, responsable du Centre Régional de Pharmacovigilance (CRPV) de Bordeaux en France explique au journal français, ouest-France.fr, que « Il suffit de regarder n’importe quelle notice de médicament, et vous verrez que, dedans, il y a des effets indésirables qui sont très variés »

Source : Capture d’écran /Dossier : 50 questions sur les vaccins

En général les vaccins causent peu d’effets secondaires (ou effets indésirables). Ces derniers, après un vaccin sont la plupart du tout temps bénins et disparaissent quelques jours après l’injection. Quelques heures après la vaccination, il est possible d’avoir de la fièvre, des courbatures, une douleur, une rougeur ou un léger gonflement à l’endroit de l’injection. De plus, le risque de développer une maladie grave en ne se vaccinant pas est beaucoup plus important que celui de voir apparaître un effet secondaire lié à la vaccination.

Il faut noter que plus d’une cinquantaine de vaccins sont en utilisation dans le monde. Le premier d’entre eux est celui de la variole. Et la vaccination systématique a permis d’éradiquer des maladies endémiques, responsables de milliers de morts (la poliomyélite, la diphtérie, la variole, etc.). La vaccination permet également, chaque année, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) « d’éviter 2 à 3 millions de décès dus à des maladies comme la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la grippe et la rougeole. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.