Les vaccins contre la Covid-19 dangereux pour les enfants ? Infondé !

0

Dans plusieurs pays du monde, après des avancées dans la campagne de vaccination pour protéger les personnes âgées ainsi que les plus vulnérables, c’est au tour des enfants. Au Togo, le gouvernement après avis du conseil scientifique a élargi depuis le 14 janvier 2022, la cible vaccinale aux enfants de 12 ans et plus. 

Dans ce contexte, une vidéo relayée sur Tik-Tok puis sur WhatsApp entre autres, présente les vaccins contre la Covid-19 comme un danger pour les enfants.

« (…) Peut-on laisser infliger à nos enfants des injections expérimentales alors qu’ils n’ont aucun risque de mourir de cette maladie ? », questionne Docteur Pascal Trotta, intervenant dans la vidéo, avant d’affirmer que ces vaccins sont des traitements expérimentaux qui empoisonnent les enfants entrainant des AVC eu une mort subite. Pourtant toutes ces affirmations ne sont pas vérifiées ; et, selon les autorités sanitaires les vaccins sont sûrs et efficaces pour les enfants.

Pascal Trotta : un médecin aux propos controversés

Pascal Trotta est manifestement un antivaccin. Sur sa page Facebook (ici), il a multiplié les publications à l’encontre de la vaccination et des des mesures édictées pour lutter contre la Covid-19. Plusieurs des affirmations qu’il a faites dans le contexte de la Covid-19 se sont révélées trompeuses après vérifications et confrontation avec des sources médicales.  

L’une de ses nombreuses sorties dans le cadre de la pandémie a d’ailleurs retenu l’attention de l’Union Nationale des Associations de Défense des Familles et de l’Individu victimes de sectes (UNADFI) dans un article publié sur le site internet de ladite organisation. Ledit article attirait l’attention sur une vidéo dans laquelle Docteur Trotta vantait, sans preuves scientifiques, les vertus médicinales de l’ail et de l’oignon pour lutter contre la Covid-19.

Togocheck a également démonté une de ses affirmations selon laquelle prendre une 3e dose de vaccin équivaut à une surdose (ici) ; et celle très répandue dans la sphère des détracteurs des vaccins contre la Covid-19, selon laquelle les vaccins contre la Covid-19 seraient « expérimentaux » ou des essais thérapeutiques » (ici).

La Covid-19 chez les enfants

Plusieurs sources consultées par Togocheck indiquent que les cas de décès dus à la Covid-19 chez les enfants sont peu nombreux. Docteur Maria Van Kerkhove, épidémiologiste des maladies infectieuses, responsable technique COVID-19 à l’OMS, interrogée dans le cadre de l’émission ‘’Science in 5’’ réalisée par l’OMS, a indiqué que « Heureusement, les enfants et les adolescents ont tendance à avoir une maladie plus bénigne que les adultes. »

« Science in 5 », émission produite par l’OMS (en anglais)

Côté symptômes, tout comme les adultes, certains enfants après infection au virus de la Covid-19 peuvent être asymptomatiques (ne présenter aucun symptôme). Mais d’autres peuvent présenter des symptômes très variables tels que : fatigue, fièvre, toux, courbatures, diarrhées, altération du goût et de l’odorat, vomissements, etc…

Pour ce qui est des formes graves, il a été rapporté que l’infection provoque moins souvent des formes graves chez les enfants. Mais, certains d’entre eux développent des formes sévères pouvant s’accompagner de détresse respiratoire, myocardites etc., ou bien se présenter sous forme de syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique.

La vaccination contre la Covid-19 chez les enfants

Le Directeur préfectoral de la santé dans le Golfe, Docteur Ebenezer Vovolité Agbetiafa, interrogé par Togocheck affirme que l’information avancée par Docteur Trotta est fausse. « Il n’y a pas un risque plus élevé de faire des réactions adverses post-immunisation chez l’enfant que chez l’adulte après la vaccination contre la Covid-19 », a-t-il affirmé.

 Il n’y a pas un risque plus élevé de faire des réactions adverses post-immunisation chez l’enfant que chez l’adulte après la vaccination contre la Covid-19

Docteur Ebenezer Vovolité Agbetiafa, Directeur préfectoral de la santé dans le Golfe

Selon les données de sécurité extraites de l’étude de phase 3 du vaccin Pfizer, citées par la Food and Drug Administration américaine (FDA) et le Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale (COSV) le 6 décembre 2021, le vaccin contre le coronavirus est “sûr et bien toléré” par les enfants. Dans le même sens, soinsdenosenfants.cps.ca, un site d’information pour les parents par des pédiatres canadiens, le vaccin contre la Covid-19 est sécuritaire et efficace pour les enfants de 5 ans et plus. Les parents et les tuteurs doivent faire vacciner leurs enfants dès qu’ils en auront la possibilité.

Pour ce qui en est des effets secondaires, ceux que ressentent les enfants ne sont pas véritablement différents de ceux des adultes. Johns Hopkins Médicine, sur son site internet rapporte que « Votre enfant pourrait ressentir de la douleur au point d’injection (partie supérieure du bras) et pourrait se sentir plus fatigué que d’habitude. Des maux de tête, des douleurs musculaires ou articulaires, et même de la fièvre et des frissons sont également possibles. Ces effets secondaires sont généralement temporaires et disparaissent généralement dans les 48 heures. »

D’après l’OMS, « Les vaccins Moderna et Pfizer sont homologués pour une utilisation chez les enfants dès l’âge de 12 ans. On peut proposer une vaccination aux adolescents âgés de 12 à 17 ans présentant des comorbidités qui les exposent à des risques beaucoup plus élevés de contracter une forme grave de COVID‑19, parallèlement à d’autres groupes à haut risque. ». Même avis partagé par les CDC aux Etats-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.