Intox : La jeune femme montrée dans cette publication n’est pas décédée à Lomé

0

Une image montrant une jeune femme décédée vêtue d’un habit noir et couverte d’un drap blanc circule dans les groupes WhatsApp. Le message qui accompagne l’image indique : « Alerte svp elle a été retrouvée morte derrière l’établissement primaire le millénaire (Lomé). Elle est sans pièces d’identité et la scène apparemment a eu lieu cette nuit et aucun riverain ne reconnaît le visage …. Faites circuler svp ».     
(Capture d’écran ci-dessous)

Capture d’écran du message partagé sur WhatsApp

Mais, d’après les vérifications de Togocheck, la scène ne s’est pas passée au Togo.

Tout d’abord, les vérifications faites sur le compte (ici) et le site internet (ici) officiels de la police nationale à ce sujet n’ont donné aucun résultat. L’information n’a été également relayée par aucun média Togolais. Ensuite, une recherche inversée d’images, nous a permis de retrouver la même image relayée sur plusieurs plateformes, notamment sur Facebook.

En effet, tout est parti de la publication le 4 mars 2022 à 11 h 34 d’une série de 4 photos montrant la jeune fille. Publiée par l’internaute camerounais Guy-Christian Tonye. La série de photos est accompagnée du message similaire à celui partagé sur WhatsApp, mais indiquant dans ce cas que, la jeune fille a été retrouvée morte derrière l’établissement primaire nommé Le millénaire sans préciser le quartier. Au 15 mars 2022, la publication a généré plus de 100 commentaires et plus de 6200 partages.

Plusieurs commentaires sont laissés en dessous de la publication par les proches de la victime dont l’internaute Duchesses Dorphe Batta (ici) qui a également repris les photos dans une autre publication sur son compte Facebook le 4 mars 2022 à 14 h 34.  

Capture d’écran de la publication de l’internaute Duchesses Dorphe Batta

L’information a également été reprise par les sites internet camerounais 237online et Cameroun Actu Online, mais avec davantage de détails.  « (…) Le corps sans vie d’une jeune femme, a été retrouvé hier, vendredi, 04 mars 2022, au quartier PK 15, dans le 5ème arrondissement de Douala la capitale économique du Cameroun. Des sources précisent que c’est derrière l’école maternelle de PK 15, que l’horrible découverte a été faite hier, vendredi, en début de soirée. », indiquent ces médias.

D’après les recoupements effectués sur les différentes pages Facebook et via les commentaires des proches de la victime sous différentes publications concernant son décès, la défunte s’appelait Cassandra Mpom (son compte Facebook) et résidait au quartier New Bell Babylone à Douala.

Capture d’écran de la publication de la page Facebook Yaoundé La belle

L’information a été également reprise le 05 mars 2022 Page Facebook Yaoundé La belle (ici). Les images sont accompagnées du message « ELLE (la demoiselle) A ÉTÉ RETROUVÉ MORTE DU CÔTÉ DE DOUALA. Cette jeune fille a été retrouvée morte au quartier dit PK 15 à Douala. Son corps a été retrouvée ce matin derrière l’école publique le millénaire. Tout est clair que le drame a eu lieu cette nuit. Les riverains disent ne pas la connaître et elle n’a pas de CNI sur elle ni un document pouvant l’identifier. »          

L’administrateur de la page Facebook Yaoundé La belle, que nous avons contacté par WhatsApp, nous a précisé pour sa part que la défunte s’appelait effectivement Cassandra Mpom. Elle était jumelle, fréquentait dans un collège appelé Collège Polyvalent Ntankeu (COPTAN) et résidait au quartier de New Bell Babylone à Douala (1, 2).

En clair, au regard des recoupements effectués par Togocheck, la photo et le message qui l’accompagne ont été sortis de leur contexte. Aucune des publications d’origine faites de cette photo ne mentionnent ni le Togo, ni Lomé. De plus, la scène ne s’est pas déroulée à Lomé, mais plutôt à Douala, la capitale économique camerounaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.