Factchecking et règle de rédaction

Togocheck s’est doté d’un processus étape par étape pour le fact-checking ainsi que des règles de rédaction.

Les étapes:

– Identification de l’information à vérifier.

– Identification de la source de l’information à vérifier pour s’assurer de sa fiabilité ou non.

– Etablissement d’un répertoire des potentielles sources fiables pour les confronter aux données de l’information en cours de vérification

– Prise de contact avec les sources jugées fiables selon le domaine de l’information ( journalistes, experts, analystes, témoins, simples internautes.…). Cette prise de contact se fait de plusieurs manières et selon l’urgence. Par mail, messagerie Facebook ou WhatsApp, appels téléphoniques et aussi parfois avec un déplacement sur le terrain.

Nous produisons des audiogrammes, des vidéos pour partage direct sur les réseaux sociaux et écrivons des articles sur la base des informations recueillies, pour le site internet.

Toutefois, nous misons beaucoup plus sur les réseaux notamment whatsapp et Facebook qui sont les canaux via lesquels les fausses informations sont beaucoup plus partagées.

En vue d’atteindre plus de monde, nous avons choisi de produire des audios et des vidéos et en français et dans 4 autres langues locales du Togo (Kabyè, Kotokoli (Tem), Mina et Moba).

Théorie des quatre yeux

Togocheck a adopté la « théorie des quatre yeux » c’est-à-dire, après la rédaction de chaque article de fact-checking par le comité de recherche et de rédaction, un ou deux autres membres du staff relisent le contenu avant publication.

Togocheck précise toujours à la fin des articles, s’ils ont été modifiés, corrigés ou actualisés.

Les conclusions des vérifications des faits sont publiées dans l’article en ligne. Elle permet de confirmer ou d’infirmer l’information afin de savoir si cette dernière est vraie ou fausse.

Les membres de l’équipe de Togocheck sont tenus de ne relater que les faits, rien que les faits. Ils ne sont pas autorisés à exprimer leur propre opinion dans un article de fact-checking.

Dans le but de respect de transparence, Togocheck précise et explique dans les articles et productions, la procédure adoptée pour parvenir à débusquer une fausse information.

En cas d’erreur de notre part, le protocole prévu est de faire une correction. Et le signifier dans un nouvel article que nous lions avec celui dans lequel il y a eu l’erreur.

La vérification d’images

La recherche d’images est un élément important du travail de Togocheck. Beaucoup de fake news s’appuient sur des images sorties de leur contexte. Et pour vérifier une image, nous procédons à une recherche inversée.

Cela consiste à soumettre des requêtes dans des moteurs de recherches pour savoir si l’image a déjà été publiée en ligne et si les moteurs de recherche interrogés conservent en mémoire des images similaires ou identiques. L’objectif est de remonter à l’auteur, de trouver la date et le lieu où l’image a été prise et dans quel contexte.

Nous utilisons plusieurs outils et moteurs de recherche pour vérifier les images:

  • Google image
  • Yandex
  • Bing
  • Baidu
  • TinEye
  • Fake Images detector
  • Invid / We verify