75% des enfants au Nigéria se déparasitent avec des graines de papayes ? Aucune étude ne le prouve

Aucune étude n’a réellement montré que 75% des enfants au Nigeria font une cure de 7 jours avec du jus de graines de papaye pour se débarrasser des vers intestinaux. Même si une étude a réellement rapporté l’efficacité de l’utilisation des graines de papayes contre les vers intestinaux,

Pour venir à bout des parasites intestinaux, les enfants au Nigeria utiliseraient les graines de papayes en cure de 7 jours. Le message publié dans des groupes WhatsApp, qui donne cette information, précise que cette cure serait utilisée par 75% des enfants dans le pays, selon une étude. Et pourtant cette affirmation n’est pas conforme aux conclusions de l’étude à laquelle le message fait référence.

Que dit le message ? 

« Selon des études, 75% des enfants au Nigeria se débarrassent des parasites intestinaux en faisant une cure de 7 jours basée sur la consommation du jus de graines de papaye.», lit-on dès l’entame du long message qui ne donne aucune précision sur ses sources, ni l’auteur. Le message indique ensuite que ces graines de papaye peuvent également servir de contraceptif naturel et être utilisées pour stimuler la digestion. (Capture d’écran ci-dessous)

Capture d’écran transféré dans un groupe WhatsApp par un internaute

Une recherche avec les mots clés a permis de constater que cette affirmation avait été reprise par plusieurs médias en ligne, depuis le 6 avril 2016 (ici, ici, ici, ici, ici)

Graines de papayes : Des propriétés et vertus avérées 

D’après différentes sources, le papayer est un arbre fruitier répandu dans les pays tropicaux. Ses fruits, les papayes sont riches en vitamine C et en vitamine A, renseigne le journal Santé Magazine (ici) et contiennent des graines de couleur grisâtre à noires. 

En dehors de ses fruits, d’autres parties du papayer comme ses racines, ses feuilles et ses graines sont couramment consommés. En phytothérapie, elles sont utilisées pour leurs propriétés digestives, vermifuges, protectrices hépatiques et rénales, anti-inflammatoires et cicatrisantes cutanées.

Quid de l’étude citée ? 

Afin de déterminer si une étude a réellement démontré que 75% des enfants au Nigeria se sont débarrassés des parasites intestinaux en consommant du jus de graines de papaye pendant 7 jours, nous avons effectué une recherche avec les mots clés sur Google.

Cette recherche nous a permis de déboucher sur les résultats d’une étude publiée en mars 2007 sur le site en ligne du National Library of Medicine. Cette étude révèle l’efficacité des graines séchées de papaye Carica mélangées  avec du miel contre la parasitose intestinale humaine après une expérience menée sur 60 enfants nigérians présentant des preuves microscopiques de parasites intestinaux dans les selles. 

« Les graines de Carica papaya séchées à l’air sont efficaces pour traiter les parasites intestinaux humains et sans effets secondaires importants. Leur consommation offre une monothérapie et une stratégie préventive bon marché, naturelle, inoffensive et facilement disponible contre la parasitose intestinale, en particulier dans les communautés tropicales.», indique l’étude dans ses conclusions. 

Mais, il s’agit d’un essai qui n’a été mené que sur une soixantaine d’enfants, ce qui représente une population assez faible pour un essai thérapeutique. En ce sens, les auteurs de l’étude ont précisé que des études d’intervention complémentaires et à grande échelle visant à comparer les graines de Carica papaya à une préparation antiparasitaire standard sont souhaitables.

Les résultats de cette étude ont été également repris sur le site internet foodsforbetterhealth. L’article précise entre autres que l’étude a été menée par le Département de pédiatrie et de santé infantile de l’Université Obafemi Awolowo au Nigeria sur un lot de 60 enfants présentant des parasites intestinaux connus. 

Au cours de l’expérience, 76,7% des enfants ayant reçu un mélange de graines de papaye séchées à l’air et de miel (à raison de 20 ml par jour) pendant sept jours ont montré une réduction de plus de 70% de l’existence de parasites dans leurs selles, par rapport au lot d’enfant qui prenait un placebo, composé uniquement de miel. 

Graines de papaye : Pas un vermifuge universel

Considérer les graines de papaye comme un vermifuge universel ne serait pas une bonne idée. La Clinique de Cleveland aux Etats-Unis, dans un article du 9 septembre 2021 publié sur son site internet (ici), mentionnant les études citées, indique qu’il s’agit de petites études qui ne devraient pas être extrapolées à un usage général sans des essais prospectifs randomisés, contrôlés et de qualité avec des échantillons de plus grande taille

Par ailleurs, précise l’article, les graines de papaye présentent des traces de cyanure, un produit chimique naturel nocif. Les ingérer en grande quantité pourrait être nocif pour la santé. 

D’après l’enseignant chercheur, spécialiste en ethnobotanique-ethnopharmacologie à Lomé au Togo, Koffi Koudouvo, les graines de la papaye soignent les vers intestinaux, mais leur  efficacité peut varier selon les individus. Pour le spécialiste, le taux évoqué dans les publications devrait être basé sur une expérience ou étude connue avant d’être partagé sur les réseaux sociaux.

Le médecin généraliste à Lomé, Docteur Damien Ekoué KOUVAHEY, précise pour sa part qu’au-delà des recettes naturelles dont l’efficacité peut varier en fonction du type de vers, les vermifuges constituent le traitement sûr contre les vers intestinaux. Mais ils doivent être prescrits par un médecin. Un avis que partagent d’autres spécialistes de la santé que nous avons interrogés.

En clair…

Aucune étude n’a réellement montré que 75% des enfants au Nigeria font une cure de 7 jours avec du jus de graines de papaye pour se débarrasser des vers intestinaux. Même si une étude a réellement rapporté l’efficacité de l’utilisation des graines de papayes contre les vers intestinaux, ses résultats ont été déformés et présentés dans ce message partagé sur les réseaux sociaux. 


Article produit conjointement par Togocheck et NigerVerif, avec le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) dans le cadre d’un projet de jumelage entre initiatives francophones dans la lutte contre la désinformation.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Related Posts
Read More

Preuves insuffisantes pour affirmer que les vaccins contre la Covid-19 causent des troubles des voies urinaires

il est trop tôt pour établir un lien entre les vaccins contre la Covid-19 et les symptômes urinaires. Il rappelle que la balance bénéfices-risques des vaccins contre la covid 19 demeure bénéfique. Les preuves sont donc insuffisantes pour affirmer que le vaccin contre la Covid-19 est à l’origine de l’incontinence urinaire. Tout comme l’indique la conclusion de l’étude citée, d’autres études sont nécessaires pour tirer une conclusion.